Uncategorized

Site rencontre lds

Il n'y avait pas suffisamment d'hommes. Beaucoup de femmes devaient vivre et mourir célibataires, privées de la vie maritale, de la maternité et d'une famille. Le mariage plural ne fut jamais à aucun moment une loi générale pour l'Église tout entière, et ne fut jamais à aucun moment pratiqué par plus de deux pour cent de la population masculine. Cependant, un petit nombre d'entre ceux qui vécurent cette loi abusèrent de cette loi et de la confiance qui leur était donnée et alimentèrent les calomnies et les railleries contre l'Église.

En dépit des raisons sociales avancées pour justifier le mariage plural, celui-ci était directement opposé aux traditions tant dans l'Église qu'en dehors. Le caractère secret même qui s'y attachait empêchait que toute explication fût donnée au public, ce qui créait un terrain favorable aux rumeurs les plus nourries. Joseph Smith savait que l'ordre social qu'il envisageait susciterait une opposition violente en Illinois.

Les expériences de l'Église en Ohio et dans le Missouri l'avaient bien montré. La présence des mormons en grand nombre dans une partie quelconque de l'Amérique colonisée de l'époque aurait produit un résultat semblable.


  • Contenu supplémentaire!
  • une rencontre marceau cluzet bande annonce.
  • rencontres online;
  • rencontre congo kinshasa;
  • Informations sur le projet d'un temple au Chesnay dans les Yvelines.
  • rencontres femmes rhone alpes?
  • rencontres le mans 72!

Et ceci non parce qu'il était difficile de s'entendre avec les mormons , ni parce que leurs voisins eussent été des gens mauvais, mais parce que les enseignements de l'Église et l'ordre social existant étaient directement opposés. C'était pour se préparer à cette inévitable opposition et peut-être dans une certaine mesure pour l'éviter que Joseph Smith avait écrit la charte de Nauvoo et en avait assuré le passage.

C'est pour se préparer contre les arrestations illégales qu'il tint absolument à ce qu'il y eût un tribunal municipal indépendant à Nauvoo. Ce fut pour protéger son peuple de l'inévitable violence de l'opposition populaire qu'il organisa et forma la Légion de Nauvoo. Il ne croyait d'ailleurs pas non plus que même ces précautions protégeraient longtemps son peuple.

Il prévoyait une opposition écrasante inévitable. Son attention se tourna nécessairement vers l'Ouest, et, cette année-là, il prononça une prophétie à un groupe de saints des derniers jours à Montrose Iowa. Le 6 août, il écrivit dans son journal intime: À une conférence qui eut lieu les 28 et 29 août à Salt Lake City, la doctrine du mariage plural fut annoncée pour la première fois en public.

Site De Rencontre Mormon

La révélation fut lue, et Orson Pratt fit un discours du point de vue de la Bible. Les limites et les restrictions de la loi énoncées par la révélation moderne furent expliquées. Un certain nombre des dirigeants pratiquaient déjà cette doctrine. Après cette conférence, d'autres personnes reçurent de Brigham Young , qui détenait les clefs de cet ordre du mariage, l'autorisation de le pratiquer. Dans certains cas, le président de l'Église exhorta les dirigeants de l'Église à épouser et à ouvrir leur foyer aux femmes dignes de la communauté qui n'avaient pas trouvé de mari.

À la fin de la première année de migration en Utah, le nombre de femmes dépassait le nombre d'hommes [ 9 ]. Cet excès de la population féminine persista pendant un demi-siècle. Dans la pratique mormone du mariage plural, ces femmes étaient absorbées dans la vie familiale de diverses communautés. La pratique était nécessairement limitée, deux pour cent des hommes éligibles pour le mariage seulement ayant plus d'une femme. La loi n'était pas non plus applicable à la population générale du territoire ni même aux membres en général de l'Église.

Seuls les hommes qui obtenaient l'autorisation du président, lequel considérait la personnalité et la dignité de l'individu, pouvaient épouser une deuxième femme, et ce, uniquement avec le consentement de la première. Un recensement [ 10 ] fait en porte à le nombre de maris polygames en Utah. Ce chiffre se décompose ainsi:. La pratique du mariage plural produisit des remous considérables dans la presse et fut combattue par les opposants à la polygamie. Comme l'Utah était un territoire des États-Unis et que les lois des territoires sont déterminées par le Congrès, la question du mariage plural fut portée devant cette institution et devint l'argument principal contre l'admission de l'Utah comme État.

Le 8 juillet , le président Abraham Lincoln signa l'acte et rendit le fait de contracter un mariage plural punissable d'une amende de dollars ou de cinq ans de prison ou les deux. Dans l'ensemble, le président et les membres du Congrès n'étaient pas hostiles aux mormons , mais étaient opposés à la pratique de la polygamie. Le programme politique sur lequel Lincoln fut élu contenait un point condamnant la pratique de la polygamie. Par amitié pour les mormons , dont il avait fait la connaissance en Illinois, le président Lincoln négligea de nommer des officiers pour imposer l'application de la loi contre la bigamie.

Les opposants à la polygamie ne se contentèrent pas de laisser tomber le problème. Ceci avait pour objectif direct l' Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours. Une tentative du gouverneur Harding d'Utah en de faire punir Brigham Young en vertu de cette loi échoua, la constitutionnalité de la loi tout entière étant douteuse. En conséquence, George Reynolds, secrétaire privé de Brigham Young , se porta volontaire pour mettre la loi à l'épreuve.

Site de rencontre lds

Les officiers fédéraux du territoire semblaient tout aussi désireux d'éclaircir l'affaire par un procès amical. En conséquence, Reynolds fut inculpé. Il se présenta volontairement devant le tribunal et fournit la preuve des faits par lesquels il avait enfreint la loi. Il fut estimé coupable condamné à un an de prison et reçut l'ordre de payer une amende de dollars.

Appel fut fait à la Cour Suprême du territoire où il fut refusé sous prétexte que la Chambre des mises en accusation qui avait inculpé Reynolds était illégale. La constitutionnalité de la loi n'étant toujours pas décidée, un deuxième procès eut lieu en devant Alexander White, juge suprême d'Utah. La nature amicale du procès précédent était tout à fait absente, l'accusation devenant violente vis-à-vis de l'accusé, et l'accusé à son tour refusant de fournir les éléments permettant de prouver qu'il y avait eu violation de la loi.

Toutefois une condamnation fut obtenue, et Reynolds reçut la condamnation de dollars d'amende et deux ans de travaux forcés au pénitencier. La Cour Suprême d'Utah confirma le décret et appel fut fait à la Cour Suprême des États-Unis, qui, à la surprise de l'Église et de nombreux juristes experts en constitution, confirma la constitutionnalité de la loi. Ce fut un coup terrible pour l'Église. La décision ne tomba toutefois que le 6 janvier Entre-temps, Brigham Young était mort, et le collège des douze apôtres devenait l'autorité présidente de l'Église.

Actualité de la construction

Une tentative de rouvrir le procès de George Reynolds et une pétition pour que le pardon lui fût accordé échouèrent. Il fut mis en prison le 16 juin En octobre , la Première Présidence fut de nouveau organisée avec John Taylor comme président de l'Église. Leur action eut pour résultat le passage d'une nouvelle législation ayant pour but de supprimer les pratiques polygames.

La loi privait du droit de vote ou de détenir des offices publics tous ceux qui vivaient dans la polygamie. De plus, la possibilité de faire partie des jurés était refusée non seulement aux polygames, mais à toute personne qui seulement professait croire en la doctrine du mariage plural. De plus, cette loi déclarait vacants tous les postes clés du territoire et prévoyait des officiers fédéraux à leur place. La loi Edmunds privait virtuellement l'Utah des droits d'autogouvernement qui étaient devenus un facteur caractéristique du gouvernement des territoires.

Service missionnaire

Une campagne de procédures judiciaires commença contre les mormons polygames. Cette campagne dura pendant toute l'administration de John Taylor. Des centaines de domiciles furent violés, les maris et pères envoyés au pénitencier. Cette décision des tribunaux permettait de prononcer des condamnations séparées contre un homme pour chaque journée où on le trouvait coupable de vivre avec une femme plurale.

Cette décision des tribunaux eut pour conséquence l'exil des dirigeants de l'Église, car elle revenait à proclamer qu'un homme qui pratiquait la polygamie, ou même essayait de pourvoir aux besoins de ses diverses épouses, pouvait, par une accumulation de condamnations séparées, être envoyé en prison à vie. Cette loi permettait la dissolution de l' Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours , qui enseignait la doctrine, et de la Compagnie du fonds perpétuel d'émigration. Les biens de ces corporations reviendraient au gouvernement fédéral et seraient utilisés au profit des écoles du territoire.

Seuls étaient exemptés de la loi les cimetières et les bâtiments et terrains à fonction exclusivement culturelle. Cette loi fut dénoncée au Congrès par beaucoup de non mormons notables, mais le mouvement populaire contre la polygamie en assura le passage. Pour conserver l'usage des bureaux de la dîme et du bureau de l'historien, l'Église paya au gouvernement un loyer annuel de dollars.

Pendant cette période, l'Église eut de grosses difficultés financières. Elle ne pouvait pas emprunter le moindre dollar. Seul le paiement des dîmes par ses fidèles lui permit d'affronter cette situation. John Taylor mourut en exil le 25 juillet à Kaysville en Utah. On les reconnaît facilement, marchant toujours deux par deux, portant chemise blanche et badge, proposant à leur interlocuteur le Livre de Mormon.

Faut-il aussi incriminer comme sectaire leur conduite morale et familiale, qui est des plus rigoureuses? Les mormons promeuvent une vie de chasteté, interdisent toutes les relations préconjugales et extraconjugales. Ils ont renoncé à la polygamie en Ce faisant, ils ne vivent plus, comme le veut la tradition mormone, en autarcie. Ouverture aux autres religions et au monde extérieur: Ils font de la tolérance, de la transparence, de la solidarité entre leurs membres des articles de foi.

Le procès qui leur est intenté au Chesnay est caricatural. Les mormons ne sont peut-être pas chrétiens. Une sélection personnalisée des articles de Slate tous les matins dans votre boîte mail. Mort de Charles Aznavour: Charles Aznavour est décédé dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 94 ans. Fanny Arlandis — 1 octobre Pourquoi déteste-t-on les supporters de football?

OXENFREE (#5) Clarissa

Non, je ne crois pas que le voile soit compatible avec le féminisme. Prétendre que le voile islamique est compatible avec le féminisme est pour le moins hasardeux. Comment un marqueur religieux établissant une différence entre les sexes pourrait-il porter des idées d'émancipation, de liberté et d'égalité? Jean-Marc Proust — 23 mars — Temps de lecture: Deux membres de l'Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours devant leur nouveau temple à Chorley, dans le Lancashire, au nord de l'Angleterre, le 12 mai La quotidienne de Slate Une sélection personnalisée des articles de Slate tous les matins dans votre boîte mail.